Pour les e-commerçants qui n’ont pas le budget nécessaire pour investir dans l’achat d’un studio photo, il est possible de créer son propre studio photo à moindre coût. Pas de compétences particulières à avoir, il suffit juste d’être un brin bricoleur et débrouillard.
Gardez à l’esprit qu’il vous faut un minimum de place pour pouvoir aménager votre studio photo. Tout dépend également du type d’installation que vous choisissez, nous le verrons un peu plus loin, et de la taille des objets que vous voulez photographier.

Quel appareil photo choisir ?

La première chose à prendre en considération est l’appareil photo qui vous permettra de prendre les photographies de vos produits. C’est sur lui que reposera la majeure partie de vos prises de vues.
Pour rester simple, on précisera qu’il existe deux types d’appareil photo :

  • les appareils photo argentiques, réservés à un usage expert
  • les appareils photo numériques

Pour l’usage que vous aurez, un appareil photo numérique est largement conseillé et suffisant. L’avantage du numérique est que vous pourrez prendre autant de photographies que vous souhaitez sans que cela ne vous coûte plus cher. Le format numérique vous permettra également de retravailler vos photographies.

Il y aura trois paramètres à prendre en compte dans le choix de votre appareil photo :

  • le réglage de la vitesse d’obturation (temps pendant lequel la lumière va pouvoir traverser le diaphragme) ;
  • le diaphragme (régulation de la lumière) ;
  • la sensibilité (capture de la lumière pour faire la photo)

Comment créer son propre studio photo ?

Nous allons voir deux types de studio photo à monter soi-même :

1. Parapluies, lampes et pieds :

Vous aurez besoin de:

  • 3 pieds
  • 3 parapluies de couleurs claires (pour une lumière claire et douce) et/ou à fond "miroir" (qui reflètent bien la lumière)
  • 3 lampes de chantier 500 W
  • 3 variateurs 600 W + « coquille »

Vous pourrez les installer de la manière suivante:

Pour une installation de ce type il faudra compter un budget d’approximativement 150 à 200 euros :

  • 15 euros environ par parapluie
  • 5 à 10 euros par halogène
  • 30 euros par pied

2. Boîte en carton, tissu et lampes :

Ce qu'il vous faudra :

  • Une boîte en carton, de forme carrée de préférence. Sa taille doit être proportionnelle aux objets que vous voulez prendre en photo.
  • Un tissu assez fin, en nylon par exemple, et de couleur blanche ou claire de préférence. Le morceau de tissu doit aussi être assez grand pour couvrir tous les côtés de votre carton.
  • Du ruban adhésif, pour maintenir les morceaux de tissus sur les 3 faces du carton.
  • De la colle
  • Du papier Bristol blanc. Il est conseillé d’en acheter plusieurs feuilles, suivant la taille de la boîte. Ce papier sera utilisé pour être placé sous l’objet et/ou en guise de fond.
  • Des lampes. Ce sera l’élément le plus important de votre studio photo. Sans une luminosité suffisante, vos photos n’auront pas le rendu que vous attendez.
  • Une règle graduée ou un mètre, une paire de ciseaux, un marqueur, un couteau ou un cutter.

La construction de votre studio photo nécessitera plusieurs étapes :

Avec une règle et un marqueur, tracez un carré/rectangle sur chaque face de votre boîte en carton en veillant à laisser 5 à 8 cm d’espace entre le bord du carton et votre marque. Il ne sera pas nécessaire de le faire sur la face supérieure et la face inférieure de votre boîte.

Découpez ensuite chaque face tracée avec votre couteau/cutter, en suivant les lignes que vous avez dessinées. Retirez complètement la face supérieure, mais gardez la face inférieure intacte.

Coupez ensuite le papier Bristol en 16 bandes d’une largeur égale à ce que vous aurez déterminé quand vous avez découpé chaque face (soit entre 5 et 8 cm). Le but étant ici que les cadres intérieurs de votre boîte soient blancs.

Collez les bandes à l’intérieur de chaque cadre de votre boîte.

Prenez ensuite un autre morceau de papier Bristol (il doit être assez large pour recouvrir la largeur de la boîte et assez long pour la dépasser) et placez-le dans la boîte. Ne le pliez pas, la partie du papier qui repose sur la face inférieure de la boîte doit être incurvée (voir ci-dessous).

Coupez votre morceau de tissu de façon à recouvrir chaque face de la boîte sauf une, celle qui vous servira à exposer votre objet.

Votre boîte est prête, vous n’avez plus qu’à placer votre lumière.

Placez l’objet que vous souhaiter photographier.

Faîtes plusieurs essais pour voir si l’éclairage est bien placé et si la photo est de qualité.

La lumière

La lumière est ici essentielle. Il ne faudra pas la négliger, c’est elle qui offrira un rendu professionnel et de qualité à vos photographies.

Commençons par l’éclairage. Comme indiqué plus haut, l’éclairage idéal peut être apporté à l'aide de projecteurs style spots de chantier, peu coûteux et offrant une lumière de qualité. Ne présentez toutefois jamais d'éclairage direct ! Celui-ci doit être tamisé, détourné ou reflété, sans jamais être directement projeté sur le produit, sans quoi des reflets peuvent venir gâcher la qualité de votre photo. N'hésitez pas non plus à envisager l'utilisation de variateurs qui permettent de régler l’intensité lumineuse.
Une fois votre source d’éclairage choisie, il faudra maintenant savoir l'optimiser. Effectuez plusieurs tests, orientez votre source d'éclairage dans différentes directions et observez le rendu pour déterminer ce qui vous convient.

Au sujet de la luminosité maintenant, vous pourrez l'optimiser à l'aide de simples parapluies, comme illustré plus haut, ou bien de panneaux blancs unis et lisses. Ceux-ci permettront de bien refléter la lumière pour perfectionner le rendu.

Réfléchissez enfin à l'emplacement de votre installation photo. Placée à proximité d’une fenêtre, vous pourriez être contraint de devoir constamment la déplacer par manque ou excès de luminosité, suivant à quel moment de la journée vous travaillez. 

Pour aller plus loin:

N'hésitez pas à consulter ces deux sites spécialisés, dont nous nous sommes largement inspirés pour la rédaction de cette fiche pratique :

Creabar (site en français)
Digital photography school (site en anglais)

Avez-vous trouvé votre réponse?